e-Parcours : le bouquet de services numériques se dessine en Grand Est !

13/03/2019
Télésanté

Issu d’une volonté nationale d’organiser les parcours de soins et de vie les plus cohérents pour les usagers, le programme e-Parcours est porté en région Grand Est par Pulsy. Concrètement, ce bouquet de services numériques, communicants et sécurisés, a vocation à se déployer dans la région Grand Est pour faciliter la collaboration et la coordination entre les professionnels du social, du médico-social et du sanitaire et fluidifier ainsi le parcours de l’usager. 

Une multiplicité d’acteurs impliqués…

Tout au long de sa vie l’usager peut être amené à rencontrer régulièrement de nombreux professionnels (examens, avis de spécialistes, implications de paramédicaux ou d’aides sociales…) dans des lieux différents (cabinets médicaux ou paramédicaux, domicile, officine, hôpital…). 

Des professionnels soucieux de travailler de concert 

La bonne interaction de ces professionnels et le partage de la juste information sur la situation de l’usager et son état de santé sont donc essentiels pour éviter des problèmes d’accès à certains soins, des discontinuités dans la prise en charge de l’usager, des recours inadéquats aux urgences ou à l’hospitalisation et des difficultés dans le maintien à domicile et, au final, pour faciliter une prise en charge optimale. 

Un programme ancré sur des initiatives existantes

En Grand Est, plusieurs solutions numériques relatives au Parcours sont déjà fonctionnelles, à l’instar d’Ornicare en Champagne-Ardenne, de Ligo et Ligo-ETP (Education Thérapeutique du Patient) en Lorraine ou de Sicodom en Alsace, et constituent un premier terreau permettant la fondation de nouvelles organisations. 

Ces initiatives locales favorisent la poursuite d’usages déjà amorcés et initient des organisations adaptées permettant de répondre aux besoins spécifiques de certains territoires et à la prise en charge globale, parfois complexe, de personnes en situation de fragilité ou de perte d’autonomie.

Un programme fédérateur retenu dans le cadre d’un appel à projet national 

Cet existant a notamment permis à l’ARS Grand Est de répondre à un appel à projet innovant proposé par la Direction Générale de l'Offre de Soins (DGOS) en 2018, inscrivant pleinement le programme e-Parcours dans le cadre du déploiement des Services Numériques d’Appui et de la Coordination (SNAC). 

Après avoir été retenu par la DGOS, le programme a officiellement été lancé en décembre 2018 lors d’un premier comité de pilotage régional. Ce comité fédère divers acteurs régionaux, tous mobilisés autour de cette thématique porteuse d’avenir : Pulsy, l’Agence Régionale de Santé, l’Assurance Maladie, une représentation des Conseils Départementaux, le Conseil Régional, l’Union Régionale  des Professionnels de Santé regroupant les Médecins Libéraux et les porteurs des quatre territoires SNAC pilotes.

Afin de mener à bien ces projets innovants et d’activer de réels usages d’ici fin 2020, la région s’appuie dans chacun de ces territoires sur des acteurs métier, véritables « porteurs SNAC ».

  • Territoire Nord Champagne / porté par l’Association d’Appui aux Professionnels de Santé (qui regroupe les réseaux d’appui aux professionnels de santé ADDICA et CARéDIAB) et par le RéGéCAP (Réseau Gériatrique et Accompagnement Soins Palliatif de Champagne-Ardenne)

Soutenir les dynamiques de coordination des parcours initiées sur le territoire dans le cadre des Plateformes Territoriales d’Appui, et notamment améliorer la prise en charge des soins non programmés, via une plateforme de rendez-vous en ligne. 

En parallèle, le territoire devra disposer d’indicateurs permettant de faciliter le pilotage de l’activité.

  • Territoire Vosges / porté par l’Association Vosgienne des Réseaux de Santé en partenariat avec le Conseil Départemental des Vosges

Développer et déployer des solutions numériques d’appui à la coordination des parcours des usagers , notamment en développant l’information, la sensibilisation et l’éducation des enfants, adolescents en surpoids ou obésité autour du développement d’une solution d’Education Thérapeutique.

  • Territoire Grand Der - Meuse / porté par l’Association des Professionnels de Santé du Grand Der et le réseau de santé du Sud Meusien

Améliorer la communication et l’échange d’informations entre les acteurs qui interviennent dans la prise en charge d’un patient, notamment entre la ville et l’hôpital. 

  • Territoire Haute Alsace / porté par le Groupe Hospitalier de la Région de Mulhouse et Sud Alsace, le Conseil Départemental du Haut Rhin et la Plateforme Territoriale d’Appui d’Alsace

Améliorer la coordination entre les acteurs, sécuriser les prises en charge et assurer une orientation adaptée à toute demande émanant d’une personne en situation de fragilité ou de perte d’autonomie par le biais d’une réponse intégrée. 

Quatre axes majeurs autour d’un panel de services socles communs portés par Pulsy

A cela s’ajoute un ultime axe de travail sous-jacent, autour de la mise en place d’interfaces des services d’e-Parcours avec des services numériques socles mutualisés - annuaires et référentiels d’identification des acteurs du parcours de santé, service d’information s’appuyant sur le Répertoire Opérationnel des Ressources, partage des données médicales via le Dossier Médical Partagé, échange sécurisé de données de santé entre professionnels s’appuyant sur la Messagerie Sécurisée de Santé.

Une organisation adaptée et cohérente

Alors que Pulsy gère le pilotage du programme e-Parcours, les porteurs de projets SNAC sont chargés d’animer un des quatre axes décrits ci-dessus, en faisant émerger les besoins métier. C’est en allant sur le terrain qu’ils peuvent repérer les attentes des professionnels et des usagers, et faire poindre de nouveaux pilotes.